Aide médicale à la procréation : Comprendre

 

Chez l’homme, les spermatozoïdes sont produits de façon continue dans les testicules. Lors d’un rapport sexuel, ils sont déposés dans le vagin. Ils pénètrent ensuite dans l’utérus et poursuivent leur chemin jusqu’à l’ovocyte (si le rapport sexuel est très proche de l’ovulation), en remontant dans les trompes.

 

Chez la femme, au début de chaque cycle, cinq à dix follicules existent sur chaque ovaire, prêts à se développer sous l’effet de l’hormone de croissance folliculaire FSH sécrétée par l’hypophyse (petite glande située à la base du cerveau régulant l’ovulation). L’un des follicules, vers le cinquième jour du cycle, devient le follicule dominant. Il grossit jusqu’au 14e jour. Les autres disparaissent. L’hypophyse sécrète alors l’hormone d’ovulation LH permettant l’ouverture du follicule et la libération de l’ovocyte, qui a achevé sa maturation et est devenu fécondable. L’extrémité de la trompe, dont les franges mobiles sont au contact de l’ovaire, finit par attraper cet ovocyte.

 

 

La montée des spermatozoïdes dans l’utérus est favorisée par la sécrétion au niveau du col de l’utérus, sous l’influence de l’hormone oestradiol, d’une substance appelée glaire (ou mucus) cervicale. Celle-ci est la plus accueillante pour les spermatozoïdes en milieu de cycle avant l’ovulation, c’est-à-dire avant la montée de la température de quelques dixièmes de degrés. Après l’ovulation, elle s’épaissit sous l’effet de l’hormone progestérone et devient un obstacle à la pénétration des spermatozoïdes.

 

La fécondation a lieu après la pénétration du spermatozoïde dans l’ovocyte. L’embryon est formé le jour suivant et chemine dans le canal de la trompe. Il se divise progressivement et présente de plus en plus de cellules jusqu’au cinquième jour. Ce jour-là, si les conditions sont réunies, il atteint l’utérus et s’implante environ deux jours plus tard dans la muqueuse qui borde la cavité utérine. Cette muqueuse, appelée endomètre, se modifie juste après l’ovulation grâce à la progestérone secrétée par le corps jaune de l’ovaire. La progestérone prépare l’implantation de l’embryon.

Extrait du guide de l'Agence de Biomédecine